L'Article du mois

Cancer incidence among merchant seafarers: an extended follow-up of a Danish cohort

Kajsa Ugelvig Petersen, Julie Volk, Linda Kaerlev, Henrik Lyngbeck Hansen, Johnni Hansen

Occup Environ Med 2018;0:1–4. doi:10.1136/oemed-2018-105037

Objectifs Alors que la sécurité maritime s’est généralement améliorée de façon spectaculaire au cours du siècle dernier, les marins modernes sont toujours confrontés à de nombreux risques professionnels susceptibles d’affecter le risque de maladies chroniques comme le cancer. Le but de cette étude est de proposer des informations actualisées sur l’incidence de cancers spécifiques chez les marins, hommes et femmes.

Méthodes À partir des notifications du registre des marins danois, tous les gens de mer employés sur des navires danois entre 1986 et 1999 ont été identifiés, ce qui a donné une cohorte de 33 084 hommes et de 11 209 femmes. Les informations sur le statut vital et le cancer étaient associées à chacun des membres de la cohorte du système d'enregistrement civil danois et du registre danois du cancer, en utilisant le numéro d'identification personnel unique danois.

Résultats L 'incidence globale du cancer a augmenté chez les marins hommes et femmes (SIR 1,19, IC à 95% de 1,15 à 1,23 et SIR 1,14, IC à 95% de 1,07 à 1,22),
par rapport à la population générale. Cet excès était principalement dû à une augmentation des cancers gastro-intestinaux, respiratoires et génito-urinaires. En outre, les marins travaillant dans des zones exposées à l’amiante présentaient un risque de mésothéliome considérablement accru. Enfin, les marins ont un risque accru de cancer de la lèvre.

Conclusions L a majorité des cancers chez les marins continuent d'être liés au mode de vie. Toutefois, l’exposition professionnelle à l’amiante et aux rayons ultraviolets semble également influer sur le type de cancer dans cette population.